Tout pour manager

Un réseau d'experts à votre service

By

VENT D’EST

Toute entreprise vend des heures de travail par poste : appros pour produire quelque chose, peu importe quoi : machines, pièces, chantiers, services, plats cuisinés, …

Lorsque l’on n’a qu’un produit à vendre, l’heure de production par poste de travail :
1 – le minimum est de savoir combien coûtent ces heures, et ce n’est pas facile en industrie
2 – ces heures sont-elles vendables, avec l’objectif de marge nette fixé prévisionnellement, aux prix admissibles par les clients ?
Sinon, que faire pour qu’elles le deviennent ?

SOUTIEN AU PILOTAGE DES PME-TPE

Toute entreprise vend des heures de travail par poste : appros pour produire quelque chose, peu importe quoi : machines, pièces, chantiers, services, plats cuisinés,…

Lorsque l’on n’a qu’un produit à vendre, l’heure de production par poste de travail :
1 – le minimum est de savoir combien coûtent ces heures, et ce n’est pas facile en industrie
2 – ces heures sont-elles vendables, avec l’ objectif de marge nette fixé prévisionnellement, aux prix admissibles par les clients?

Sinon, que faire pour qu’elles le deviennent?

Toute entreprise est tenue de générer un profit.

L’objectif à court terme est un pourcentage de marge nette avant impôts.

Pour ce faire, nous l’avons déjà dit, une entreprise industrielle qui travaille à la commande vend des heures de travail, et ces heures doivent être vendables aux prix de vente marché.

Qu’il s’agisse de fabriquer une machine ou un certain nombre de machines, une pièce unitaire ou une série de pièces, de nombreuses entreprises industrielles travaillent à la commande.

C’est, entre autres, le cas de toutes les entreprises de la sous-traitance .

Le calcul de coût d’heure par poste est établi ou non, plus ou moins rigoureusement, avec les moyens ou non de le contrôler.

Et pourtant, la sous-traitance ne travaille qu’avec des commandes sur devis.

Il est donc primordial de :
– Maîtriser le chiffrage des devis
– La proposition de prix
– La dicussion commerciale par connaissance du pourcentage de marge nette restant sur les prix saisis en cours de discussion téléphonique à comparer avec le Prix de vente mini calculé pour l’objectif de marge nette, et le Prix de vente Marché susceptible d’être accepté par le client.

Problématique : Ajuster les coûts de production pour des prix de vente admissibles par les clients compte tenu d’un objectif de marge nette sur chiffre d’affaires avant imôts.