Tout pour manager

Un réseau d'experts à votre service

By

Le MANAGEMENT PARTICIPATIF INTEGRAL (le M.P.I.)

A une époque où, l’on recherche l’accroissement du Pouvoir d’Achat, nos Dirigeants pensent beaucoup à l’optimisation de la « PARTICIPATION’ dans les Entreprises.
Mais certainement, par manque d’expérience, ils ne comprennent pas que pour être intéressante, la ‘PARTICIPATION’ doit passer impérativement par la ‘MOTIVATION’ du Personnel !
Parce qu’à présent et de plus en plus, on ne pourra : Améliorer la Performance des Entreprises, que par l’Epanouissement des Hommes , …. qui y travaillent’ !

Le MANAGEMENT PARTICIPATIF INTEGRAL (le M.P.I.)





Raymond   M O N E D I  E. Mail : raymond.monedi@wanadoo.fr    Site :    www.cerclepep.com      

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 LE MANAGEMENT PARTICIPATIF INTEGRAL          (LE « M.P.I. »)

 

Aujourd’hui, les problèmes de Pouvoirs d’Achat aidant, on parle beaucoup de la Participation des Salariés, aux bénéfices des Entreprises.  Et le Gouvernement réfléchit  ou délibère sans cesse sur cette 3eme voie, lancée par le Général De Gaulle il y a un demi siècle. Mais force est d’admettre que si ce nouveau concept de rémunération est plus ou moins bien rentré et accepté dans les Grandes Entreprises, il est loin d’en être de même dans les P.M.E – P.M.I. ! L’on sent bien en effet chez leurs Patrons, une certaine réticence à se lancer dans une formidable aventure Sociale et Humaine qu’ils craignent de ne pas maîtriser ! Et cela est très dommageable, tant pour eux que pour leur Personnel, car un Système de Participation, bien compris et bien appliqué, se révèle toujours être,  un exceptionnel levier  d’accroissement réciproque de « Profits », pour le Personnel et, pour les Entreprises !

Mais pour atteindre son rendement maximum, il faut que la Participation soit impérativement appliquée dans son intégralité, c’est-à-dire qu’elle permette un échange croisé entre :

          -a)     -La Participation des Hommes,…aux Performances des Entreprises   (par la Motivation)

         – b) – La Participation des Entreprises, aux Performances des Hommes   (par l’Intéressement)

 

Un Management de Motivation et d’Implication des Hommes.

On découvre à présent, par la reconnaissance de ‘l’Immatériel’, que le Capital principal de l’Entreprise, c’est son Capital Humain ! A quoi pourrait bien servir en effet, les machines les plus modernes, les techniques les plus sophistiquées et les méthodes les plus évoluées, si les Hommes qui doivent utiliser ces machines, appliquer ces techniques et respecter ces méthodes, ne se sentaient pas impliqués, ni motivés pour développer la Compétitivité’ de l’Entreprise ! C’est  d’ailleurs, par le niveau de Motivation et d’Implication du Personnel, que s’explique qu’à matériel équivalent, certaines Entreprises gagnent et que d’autres, …perdent !

Car, il faut bien comprendre, que c’est par une symbiose harmonieuse des « moyens matériels », c’est-à-dire l’argent et les machines, d’une part, et les « moyens immatériels », c’est-à-dire l’intelligence et la motivation des Hommes, d’autre part, que les Entreprises peuvent espérer atteindre l’Excellence.

 

Pour le ‘Management Participatif‘,  il y a Deux Ecoles.

Deux écoles, que l’on retrouvent dans la fameuse citations du Maréchal Lyautey, qui était un sacré ’Meneur d’Hommes’ : « Dans la vie, il y a deux sortes d’Hommes : les ‘Calculateurs’ et les ‘Entraîneurs’, et si les premiers ont quelques victoires, c’est toujours aux seconds que sourit la gloire ». C’est ainsi que nous avons deux sortes de Managers :

  1 ) Les ‘Managers Calculateurs : Pour eux, la Motivation ne peut passer que par l’Argent !. Alors, ils ne mettent en place quelques primes financières, (comme celles préconisées actuellement par le Gouvernement) , pensant ainsi aguicher les Salariés. Mais cela ne suffit pas ; il y a l’Argent bien sûr, mais il y manque l’Esprit !  Malheureusement, par inexpérience et par méconnaissance du Management des Ressources Humaines, ces ‘managers calculateurs’ ont peur de créer des structures de motivation, qui incitent les Hommes à participer  à la réussite de leurs Entreprises. De cette Participation tronquée, découle immanquablement des résultats assez  décevants !

   2 )  Les ‘Managers Entraîneurs’ : Ceux-là connaissent bien les Hommes. Possédants la fibre affective et dégageant un certain charisme, ils savent les motiver et les faire adhérer à la compétitivité de leur Entreprise ! Mais par contre, moins à l’aise sur les questions d’Argent, ils ne sont pas à même, ou ne savent pas, mettre en place  un Système de Primes de Participation ou  d’Intéressement, qui répondrait aux attentes légitimes du Personnel ! Et là aussi bien sûr, résultats tout aussi décevants !

D’où l’ardente nécessité de la  ‘Participation croisée’ totale, que nous préconisons! 

 

La  Philosophie de la Participation Intégrale 

Plus instruits, plus éduqués et mieux informés, les Hommes aujourd’hui ont des aspirations nouvelles. Ils aspirent à prendre des initiatives, à prendre des responsabilités et à comprendre le sens de leur Travail ; Ils veulent être mieux informés sur les structures et aussi  sur les objectifs que veut atteindre leur Entreprise. En un mot, ils veulent Participer à l’évolution de leur Entreprise, et aussi et surtout, sentir qu’à leur niveau, ils participent également à cette évolution. Et  la Fierté qu’ils en retireront sera la votre !

Il ne faut surtout pas, craindre ce changement d’état d’esprit, car pour une société c’est une chance, disons même une force incroyable qui ne peut que dynamiser vos performances et donc accroître vos profits ! De plus, par des décisions prises en commun et donc souvent acceptées à priori, votre management sera plus facile et plus consensuel.

Toutefois, comprenez que vous aussi Patron, vous devrez changer votre état d’esprit et vous former à  cette gestion moderne des Hommes. Vous devez devenir à la fois, ‘Calculateur’ et ‘Entraîneur’. Heureusement que pour répondre à ces besoins nouveaux, une importante littérature existe, et que de nombreux stages de ‘Formation Continue’ sont à votre disposition, notamment dans les ASFO ! il ne vous suffit donc,…. que ‘d’apprendre’ ! Mais soyez certain que le jeu, en vaut la chandelle ! Votre Entreprise et vous-même, serez totalement transformés, valorisés et  beaucoup plus efficaces,  tant sur le plan Personnel que Professionnel. Vous deviendrez de vrais ‘LEADERS’ !

 

Parlons Chiffres, ….Un Partage Equitable des Résultats.

Il est facile de comprendre que, la ‘Participation’, et la ‘Motivation’ des Hommes, ne peuvent passer et, durer, que s’il y a un partage Equitable des résultats, selon le principe du tableau ci-dessous :

 

PERFORMANCES

RESULTATS

réalisées

Pour l’entreprise

Pour les Hommes

Travail normal

Résultat normal

Salaire normal

Travail supplémentaire

( productivité +)

Résultat supplémentaire

( Performance )

Prime sur supplément

( Pouvoir d’achat)

Travail exceptionnel

Résultat exceptionnel

Prime exceptionnelle

 

Précisons d’entrée que la ‘Participation’ (comme la ‘Prime d’Intéressement’), est une part de bénéfice et non pas un salaire ! A cette condition elle offre de nombreux avantages :

              Elle n’est pas soumises aux ‘charges sociales’ (comme les dividendes des actionnaires)

             Elle n’a aucune répercussion sur les coûts, les prix de revient et la ‘masse salariale’.

              Elle n’est distribuée que lorsque l’Entreprise a réalisé des bénéfices supplémentaires.

 

Ces dispositions permettent aux Chefs d’Entreprises, lorsque leurs résultats sont supérieurs à la moyenne, de distribuer des « Primes d’Intéressement » correspondantes. Ce qui dans les faits, équivaut à augmenter les revenus de leurs Salariés et donc leur Pouvoir d’Achat ! Précisons que ce principe de ‘Prime’ qui, comme le ‘Boni’, n’est donné que lorsque c’est gagné, protège l’intérêt et la pérennité des Entreprises. Car un Patron en effet, et cela est un signe de bonne gestion, hésite toujours à trop majorer les salaires en périodes de ‘vaches grasses’,  de peur  d’avoir à les supporter en périodes de ‘vaches maigres’ ! Parce que, par la fameuse ‘Loi des avantages acquis’, si vous donnez une fois, vous devez donner à vie. Malheureusement personne ne peut garantir à une Entreprise, qu’elle aura de bons résultats, à vie !

 

Un Système de Rémunération à 2 composantes.

Rappelons d’une part, que les ‘Primes d’Intéressement’ n’étant calculées et distribuées que lorsque des objectifs supérieurs sont atteints, les Entreprises ne courent aucuns risques ; Et  d’autre part, que le montant de ces Primes, étant totalement déduit du calcul des impôts sur les sociétés, les Patrons astucieux et qui raisonnent, peuvent se permettre d’être ‘généreux ‘ à moindre coût ! Car il vaut mieux en effet,  avoir du Personnel heureux parce que bien payé, grâce aux Primes d’Intéressement, que de verser des impôts au Percepteur ! Mais revenons à notre rémunération à deux parties :

1)      Une partie fixe. Qui correspond exactement au système actuel. C’est-à-dire à un salaire normal, pour un travail normal. C’est bien sûr, cette partie fixe qui sert de base de calculs, pour les cotisations sociales et les diverses taxes concernant le personnel.

2)      Une partie variable. Qui correspondrait  aux ‘revenus de la participation’, aux résultats de l’Entreprise. Résultats supplémentaires, générés par une ‘Motivation’ et une ‘Implication’ plus forte des Salariés, à leur travail et aux objectifs fixés!

Cette partie on le comprend, pourrait varier de ‘zéro’, si les résultats ne sont pas supérieurs à la normale, à un maximum lors de résultats exceptionnels !                                                                     

 

                                                                                                        Raymond MONEDI

                                                                                                          Novembre 2008

 

 

                                                                                   A Suivre …..

 

 

Prochainement, nous vous parlerons  de la ‘mise en place’ et du fonctionnement d’un Système de « Management Participatif Intégral », en Entreprise.