Tout pour manager

Un réseau d'experts à votre service

By

La science de la motivation selon Dan Pink

Dan Pink, est un journaliste et auteur américain. Il a été auteur de discours pour Al Gore entre 1995 et 1997. Il publie aussi régulièrement des articles sur le business ou la technologie dans le New York Times, la Harvard Business Review ou la revue Wired.

Lors de sa dernière conférence au TED, Dan offre une vision intéressante des mécanismes de la motivation des salariés, souvent associée aujourd’hui à la bonification financière. Selon certaines études, ces bonifications nuiraient à la créativité et la productivité. Les trois vrais piliers de la motivation seraient l’autonomie, la maîtrise et la pertinence …

By

Mieux gérer son temps et ses priorités

Loïc Deffains, vous propose un guide simple et facile à lire, pour vous aider à initier la réflexion au sein de votre entreprise quant à l’optimisation de la gestion du temps et des priorités. Bonne lecture !

By

Knowledge Management et capitalisation des connaissances dans les professions intellectuelles : avocats, ingénierie

Le Knowledge Management (KM) ou management des connaissances devient un enjeu de plus en plus stratégique dans les organisations dont la valeur est centrée sur les hommes qui la composent. C’est le cas par exemple des cabinets d’avocats, des sociétés de conseil, des sociétés d’ingénierie…

Trop d’entreprises voient ainsi disparaître du jour au lendemain une part de leur savoir-faire, de leur expertise, de la connaissance du client suite au départ d’un collaborateur.

Or, tout collaborateur accumule au fil des années et des cas traités dans son poste des connaissances dans des domaines variés comme par exemple :
– la veille réglementaire, concurrentielle ou technologique
– les informations qualifiées et enrichies sur l’ensemble de suivi d’affaires client (contacts, changements, engagements, difficultés, …)
– la documentation de référence, les méthodes, les process, les contrôles, …
– la découverte de solution adaptées face à des problèmes rencontrés
– la réalisation de dossiers particuliers, …

La connaissance : une information enrichie

Il y a souvent confusion entre information et connaissance. Le concept d’information, n’est pas toujours bien compris, car l’information n’est pas une fin en soi. Le besoin réel n’est pas tant d’avoir des informations disponible en quantité (trop d’informations tuent l’information), mais des connaissances, disponible en qualité.

C’est donc l’objet des concepts de gestion des connaissances et de bases de connaissances. Nous sommes entrées depuis quelques années dans la société de la connaissance, qui va progressivement remplacer la société de l’information. Si l’idée de gérer les connaissances semble évidente, les méthodes pour y parvenir sont parfois complexes, et le résultat aléatoire si les besoins sont mal qualifiés.

Ainsi sont parfois commercialisées, sous l’appellation KM, des solutions simplement documentaires sans réel apport méthodologique et sans capitalisation réelle.

Une méthode appliquée aux solutions

Le management des connaissances est ainsi avant tout une approche méthodologique permettant de capitaliser au mieux le patrimoine de savoir-faire et de connaissances détenu par les collaborateurs d’une entreprise. Sans cette approche méthodologique et un accompagnement du changement, le projet est voué à l’échec.

Dès lors qu’il s’agit de faire évoluer les habitudes de travail et les mentalités, il est nécessaire d’avoir une approche globale dans l’organisation (qu’il s’agisse d’une entreprise, d’un organisme, d’une collectivité ou d’une association) et surtout initiée par la direction. C’est un projet aux enjeux stratégiques, ne l’oublions pas !

La mise en oeuvre

Pour arriver à coup sûr à un résultat, il s’agira avant tout de travailler de manière progressive.

La première étape sera ainsi de déterminer le périmètre d’intervention : l’entreprise, un service, un processus particulier, …

La deuxième étape consistera à qualifier dans l’organisation les groupes de connaissances sensibles(ou vecteurs) qui y séjournent en vue de les valoriser et d’en optimiser l’usage.

La troisième étape consistera à identifier tous ces producteurs de connaissances associés, qu’ils soient humains, techniques, internes ou externes.

La quatrième étape consistera à imaginer le système qui permettra de systématiser voire d’automatiser et pérenniser l’ensemble de ce processus.

Outiller sa démarche avec intra’know

Vous pouvez contacter la société ooPartners.com et demander un essai du logiciel intra’know en allant sur le site de la solution www.intraknow.com.

Bonne découverte

By

Coaching : comprendre les tenants et aboutissants

Destiné à l’origine à l’entrainement des sportifs et au soutien des dirigeants d’entreprises, le coaching se démocratise aujourd’hui pour devenir un véritable outil de développement personnel. Nous avons demandé à Julia Thibieroz, spécialiste du sujet, de nous en expliquer le grands principes.

Qu’est ce que le coaching ?

Le coaching est l’accompagnement d’une personne à partir de ses besoins professionnels pour le développement de son potentiel et de ses savoirs faire.
Définition de la  Société française de Coaching

A qui s’adresse le coaching?

A toute personne souhaitant :
– Etre accompagnée dans son projet professionnel : Création d’entreprise, reconversion professionnelle, transmission d’entreprise.
– Faire un point sur sa carrière : Regarder les options possibles et donner du sens et de l’élan à sa carrière.
– Développer son efficacité personnelle : Améliorer la gestion de son temps, la gestion du stress…
– Améliorer ses capacités managériales ou relationnelles : Apprendre à mieux communiquer, à gérer les conflits  et à instaurer un climat positif  dans l’entreprise.
– Renforcer la confiance en soi : Dépasser les blocages qui empêchent d’avancer et reprendre confiance en ses capacités à réussir.
– Etre accompagnée dans sa prise de poste : Assumer pleinement et sereinement ses nouvelles fonctions en toute autonomie.
– Se préparer à un entretien ou un examen : Optimiser ses chances de réussite.
– Prendre une décision difficile : Prendre une décision en toute conscience et en toute confiance.

Quels sont les apports du coaching?

Le coaching vous aide à :
– Faire le point sur votre situation : Prendre de la distance, analyser.
-Renforcer votre motivation : Donner du sens à ce que vous faîtes et retrouver de l’énergie.
– Vous projeter dans l’avenir : Vous aider à construire votre projet et stimuler votre audace.
– Passer à l’action : S’engager pleinement, mesurer ses résultats et passer du projet à la réalité.
– Améliorer vos relations aux autres : S’affirmer, apprendre l’empathie et la communication non violente.
– Vous sentir plus serein : Marquer une pause et savoir vous ressourcer.

En quoi consiste le travail du coach?

–  Il écoute, questionne, reformule.
–  Il vous renvoie des choses, vous  oriente, vous conseille.
–  Il vous aide à prendre conscience de vos talents et à améliorer vos points faibles.
–  Il est une oreille attentive et bienveillante qui ne vous juge pas.
–  Il vous aide à trouver les solutions qui sommeillent en vous.
–  Il vous aide à formuler un objectif clair et réalisable.
–  Il vous épaule dans vos actions, répond à vos doutes.
–  Il vous mène rapidement vers l’autonomie.

Le coach n’est pas un psychologue, il ne cherche pas l’explication de problèmes « profonds ». Le  coach recherche avec vous des solutions et se situe dans « l’ici et maintenant ».

Quelles sont les conditions de réussite d’un coaching ?

Le coaché doit vouloir évoluer et accepter de se remettre en question.
Le coaché doit être dans une démarche constructive.
Le « contact » doit bien passer entre le coaché et son coach. Le coaché doit se sentir en confiance, libre de s’exprimer.

Le coaching en pratique

Pour tout démarrage d’un coaching un contrat d’engagement moral est signé. Il est bipartite quand la demande émane directement du coaché et tripartite quand c’est le DRH ou le responsable hiérarchique qui « prescrit » le coaching. Le contrat reprécise la durée coaching, l’objectif à atteindre, les indicateurs de réussite et la déontologie du coach (Confidentialité, respect, transparence et bienveillance).

Une séance de coaching dure entre 1 et 2h selon le travail à réaliser. Entre chaque séance le coaché mène des actions concrètes en lien avec son objectif et réalise des exercices proposés par le coach. Les séances s’espacent en général de 1 à 3 semaines.

La durée moyenne d’un accompagnement est de 5 à 10 séances.

By

Optimiser l’intéressement et la participation – le « partage équitable des profits »

– Cet article est écrit par Raymond MODEI – ancien dirigeant à la retraite-
Aujourd’hui, il nous faut bien admettre que les deux grandes idéologies qui mènent le Monde sont incapables de faire le bonheur des Hommes ! Le ‘Collectivisme’ l’a déjà prouvé et le ‘Capitalisme’ est en train de le démontrer. Il ne reste donc que la 3 ème voie, celle préconisée en 1959 par le Général De Gaulle : la ‘Participation’ !

Avant propos

Pour augmenter le Pouvoir d’Achat, le Président SARKOZY a l’intention d’en développer le principe.

En tant que Patron à la retraite, ayant optimisé cette Loi dans mon Entreprise, je suis heureux de lui proposer une idée de réforme qui pourrait transformer le monde salarial et sociétal ! Parce qu’on le veuille ou non, la ‘Participation’ est la meilleure solution de pondérer le ‘Capitalisme’, en partageant ‘équitablement’ les richesses réalisées par les Entreprises !

Read More